Richard Bona | Biographie d’un Grand Bassiste Jazz

bassiste richard bona

Vous avez décidé de jouer de la basse comme un pro ? Parfait, vous êtes à l’endroit rêvé pour apprendre la basse ! Qui d’autre voudrait passer de l’opportunité de progresser à la basse ! Oubliez les recherches sur plusieurs sites sur internet ! Bassistepro rassemble les conseils techniques, les cours. Mais vous y trouvez aussi des informations musicales plus larges, comme cette biographie du bassiste Richard Bona.

BassistePro raconte la vie des grands bassistes. Comment ils ont fait pour parvenir au sommet. Lisez avec attention nos biographies de bassistes, nos followers attestent qu’elles les motivent à travailler la basse à fond ! Cette fois, nous menons donc l’enquête sur la vie et l’œuvre du bassiste Richard Bona !

le bassiste richard bona
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com – Cours de basse⎥apprendre la guitare basse avec un Pro⎥

——->>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider, et encourager d’autres amateurs de basse motivés à progresser ! :-)

Le bassiste Richard Bona s’éveille à la basse

Le bassiste Richard Bona est la référence mondiale du jazz contemporain. Il a passé une partie de sa vie dans les boîtes de jazz américaines, new-yorkaises, et parisiennes. Il dit avoir eu envie de démarrer la basse en écoutant Jean Dikoto, Vicky Edimo, et surtout Jaco Pastorius, qu’un propriétaire de club de Jazz de Douala lui fait découvrir quand il a 20 ans. Si vous avez 5 minutes, découvrez vite notre article sur la biographie de Jaco Pastorius !

Le bassiste Richard Bona – Bona Pinder Yayumaytalolo de son vrai nom – voit le jour en 1967 au Cameroun, à Minta. C’est une ville qui compte actuellement 11 000 habitants. Elle est située dans la région centre du Cameroun, dans le département de Haute-Sanaga. On y parle le Belele, langue Bantoue. Il démarre la musique à l’âge de 4 ans par l’apprentissage du balafon.

Un an plus tard, il commence à jouer sur scène. Le futur bassiste se produit à l’église de Minta à ses débuts, puis continuera sa jeune carrière de musicien. Il animera régulièrement des fêtes et des cérémonies, où il se fera remarquer par son talent.

Il s’éveillera dès l’âge de 11 ans à d’autres instruments, comme la flute et la guitare. On raconte qu’il se serait fabriqué lui-même sa première guitare à partir de pièces de voitures et de câbles de vélo.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Kim Gordon, la bassiste arty de Sonic Youth | Biographie

Il se mettra à la basse à Douala, ville où sa famille a déménagé. Il fait, le soir, des bœufs dans les bars et clubs de la ville, avec le guitariste Messi Martin. Ce guitariste camerounais est le fondateur du bikutsi. Amis bassistes, sachez que le Bikutsi peut être utile aux bassistes ! C’est un rythme à 6/8, 12/8 et des fois 9/8 qui peut être intéressant pour le travail des rythmes à la basse !

biographie richard bona
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com – Cours de basse⎥apprendre la guitare basse avec un Pro⎥

Richard Bona émigre en Allemagne à 22 ans

Le bassiste camerounais émigre en Allemagne – il s’inscrit au conservatoire de Düsseldorf pour apprendre les bases du solfège – puis en France. Il y suivra aussi des études de musique, puis va rencontrer les plus grands artistes actuellement connus, après avoir écumé les clubs de jazz de la capitale. Il fera la rencontre, un soir, à la brasserie La Coupole, de Joe Zawinul, claviériste de Jazz autrichien. C’est lui qui va lui ouvrir les portes de la scène internationale.

Richard Bona va rencontrer  également, et jouer avec eux, Didier Lokwood, Jacques Higelin, Manu Dibango, Salif Keita, et bien d’autres encore ! Malheureusement, à cause d’un titre de séjour non prolongé, il va quitter la France à l’âge de 28 ans. Rapidement, l’acteur et chanteur américain Harry Belafonte, par ailleurs militant des droits civiques, va voler à son secours. C’est le début de la période dorée de Richard Bona.

Richard Bona se retrouve alors à jouer de la basse dans l’orchestre d’Harry. Installé à New York, notre ami Richard, inépuisable, continue à écumer les clubs de Jazz, mais cette fois, de la grosse pomme. Il va en parallèle collaborer avec un nombre impressionnant de grands noms de la musique.

On compte par exemple le percussionniste Trilok Gurtu (lisez notre article sur son rythme à 9/8) le guitariste Mike Stern, Pat Metheny, ou encore Russel Malone, Herbie Hancock, Chirk Corea, et le groupe Soulgrass du sax Bill Evans !

bassiste richard bona
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com – Cours de basse⎥apprendre la guitare basse avec un Pro⎥

Le griot de la basse, c’est Richard Bona

Dans une interview accordée à France 3, le bassiste confie aimer s’ouvrir et découvrir de nombreux styles musicaux. Il confirme les conseils que nous pouvons vous donner, surtout en matière d’éclectisme. C’est visiblement une très bonne école pour apprendre la basse ! Si vous voulez savoir pourquoi c’est utile d’être éclectique en musique, lisez notre article !

Bref, Richard Bona pouvait dire devant les caméras de la chaîne régionale : « quand on ajoute les expériences, les rencontres et tout ce qui a à apprendre dans la musique, on devient un griot moderne ». Il sortira son premier album solo à l’âge de 32 ans (Scenes from My Life).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Éric Serra, bassiste et compositeur de bandes originales très prolifique

À 34 ans, il sort un deuxième album (Revence), sur lequel Pat Metheny va jouer. À 35 ans, il part en tournée avec le groupe du guitariste américain. Attendez, ce n’est pas fini : Richard Bona fera jouer le grand musicien Malien Salif Keïta sur son 3e album The Tale. On souligne son couronnement aux Victoires du Jazz, dans la catégorie meilleur artiste international de l’année. Il a alors 37 ans. 2 ans plus tard, c’est la consécration avec l’album Tiki, nommé aux Grammy Awards.

Le bassiste camerounais ajoutait même que pour lui, « le fait d’aller à la rencontre d’autres peuples, d’autres mentalités, d’autres manières de penser, c’est une école qui ne finit jamais ». Richard Bona se définit aujourd’hui comme un « ambassadeur du monde et aussi étudiant du monde ». Avez-vous toujours des doutes sur ce que peut vous apporter la basse ?

basse richard bona
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com – Cours de basse⎥apprendre la guitare basse avec un Pro⎥

Richard Bona ouvre le Nubia, son club à Paris

Le bassiste a 51 ans quand il ouvre son club de Jazz à la Seine Musicale. Si vous ne connaissez pas ce qu’est la Seine Musicale, cliquez sur le lien suivant, la Scène Musicale. Pour les autres, en résumé, la Seine Musicale est un grand bâtiment en forme de bateau situé à Boulogne Billancourt, sur l’île Seguin dans les Hauts-de-Seine. Le bâtiment se consacre à l’accueil de manifestations diverses, mais surtout musicales.

Pour l’ouverture, il a invité des artistes que vous connaissez probablement, Manu Katché, Éric Legnini, ou encore le contrebassiste Kyle Eastwood, dont nous avons déjà fait la biographie.

Le projet Nubia est le deuxième. Il a ouvert un premier club restaurant comme celui-ci à New York, Le Bonafide, alors qu’il avait 48 ans.

C’est à cet âge que le bassiste décide d’approfondir l’aspect pédagogique de la basse. Il aime faire découvrir aux autres le genre musical qui lui est cher, le jazz, mais également la soul. Pour ce dernier, il bénéficie du soutien du grand Stevie Wonder. Il cherche aussi à dénicher les talents chez les jeunes.

Pour lui, le festival Jazz Sur Seine est une très bonne idée : « il faut qu’on se mette ensemble pour éduquer ces gamins ». Sa volonté est de trouver, à l’intérieur des jeunes, la passion pour la musique.

Richard Bona a bien passé ses 40 ans, puisqu’il sera consacré à 45 ans, par la famille musicale française. Il recevra le Grand Prix Jazz de la Sacem. Ibrahim Maalouf recevra, par exemple, le même prix deux ans plus tard, c’est dire l’envergure de ce bassiste trop méconnu !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Verdine White Bassiste Earth Wind and Fire | Biographie
basse richard bona
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com – Cours de basse⎥apprendre la guitare basse avec un Pro⎥

Les valeurs du bassiste Richard Bona

Le talentueux bassiste croit au partage, il le dit dans une interview donnée à Francetvinfo à propos de son club le Nubia : « avec ce que j’investis pour le Nubia, je peux m’acheter deux appartements ou l’investir ailleurs. Je sais que la culture n’est pas un processus immédiatement rentable. Mais il n’y a pas que ça. Je crois beaucoup au partage ».

Son projet de club est, on l’a dit, tourné vers la transmission. Il a intégré l’idée d’ouvrir la scène aux étudiants des conservatoires. « On ne gagne pas d’argent en faisant un club, ni à Paris, ni à New York ». Mais le bassiste est aussi un très grand homme d’affaires, talent qu’il dit détenir de ses grands-parents, agriculteurs au Cameroun.

Ils allaient de marché en marché pour vendre du café et du cacao, et faire de la musique. Son grand-père était percussionniste. Richard a appris le sens des affaires avec lui, en observant  : « Il faisait de la musique et des affaires en même temps ».

bassiste richard bona
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com – Cours de basse⎥apprendre la guitare basse avec un Pro⎥

Richard Bona aime le business et l’assume

Le bassiste Richard Bona a ainsi investi de l’argent dans l’immobilier à New York. Jusqu’à l’âge de 35 ans, il achetait des appartements, les rénovait, plus les revendait. Il a utilisé cet argent pour ouvrir ces deux clubs de Jazz : « c’était le but, je me rendais compte que les jeunes musiciens avaient de moins en moins d’endroits où jouer » déclarait-il au micro de France Musique.

C’est avec lui qu’il a également pris le chemin de la réconciliation entre le business et la musique. Il regrette que les musiciens refusent de « parler business ». Il regrette que les musiciens confient les questions d’argent à leurs agents : « l’argent, c’est tabou, on n’y touche pas. Mais trop d’intermédiaires tuent le business !  ». Lui s’est mis à produire également du café bio, « pour le fun, le plaisir, un bon business, c’est un business où tu ne perds pas d’argent ».

Avec Richard Bona, la musique a un autre visage, plus ouvert, plus naturelle, plus populaire. Il critique le système des majors, et reste un artiste indépendant, auto produit. Il compare les musiciens aux pays africains, en le regrettant : « ils produisent mais ne vendent pas eux-mêmes le produit final ».

basse richard bona
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com – Cours de basse⎥apprendre la guitare basse avec un Pro⎥
basse signature richard bona
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com – Cours de basse⎥apprendre la guitare basse avec un Pro⎥

——->>>>>>> Quelle ligne de basse de Richard Bona aimerais-tu apprendre ? Dis-le moi dans les commentaires ! :-)

Blog BassistePro.com – Cours de basse

APPRENDRE LA GUITARE BASSE AVEC UN PRO

GROOVE LIKE A PIG

La Plus Grosse Communauté Francophone des Bassistes Motivés et Bienveillants qui Veulent Passer au Niveau Supérieur

Johann Berby
Johann Berby
Pour aller plus loin
S’abonner
Notification pour
guest

9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fabrice
Fabrice
2 années il y a

il ne faut pas oublier qu’en plus d’être un formidable bassiste, Richard Bona est également un incroyable chanteur avec une voix magnifique et unique !

Bassiste Pro
Administrateur
2 années il y a
Répondre à  Fabrice

Coucou Fabrice entièrement d’accord avec toi et quelle voix ! :-)
Prends soin de toi.

Johann

NoccioLata
NoccioLata
4 mois il y a
Répondre à  Bassiste Pro

J’aime aussi beaucoup ta voix, nature, pas trop travaillée…extra sur la version 1.0 de Ebu Twende avec Flo, puis celle de ton album! <3 « Encore » vaudrait vraiment le coup d’être dispo aussi!

sibone
sibone
1 année il y a
Répondre à  Fabrice

Suis parfaitement dacord avec toi Fabrice.

BOQUET
BOQUET
2 années il y a

Très bel article ! Que l’on apprécie ou pas l’homme, c’est un musicien doté d’un talent énorme ! Merci Johann.

Bassiste Pro
Administrateur
2 années il y a
Répondre à  BOQUET

Coucou Jean-Charles,

Oui, et ce qu’il apporte à la musique et notamment à la basse (fraicheur, jeu polyrythmique, virtuosité, etc) est juste énorme.

NoccioLata
NoccioLata
4 mois il y a

Il a tellement raison! Les artistes devraient vendre directement leur production au public- et confier la pub et la communication à un tiers annexe?- et ne pas passer par les intermédiaires. Il y’a beaucoup d’initiative à créer dans ce domaine…pourquoi pas toi, Johann? il y’a un grand rôle à jouer là-dedans, il faut réunir les musiciens t c’est possible avec les techs d’aujourd’hui! Créer une plateforme qui permettrait au musiciens de s’inscrire et vendre directement. Radiohead l’avaient fait en vendant l’incroyable « In Rainbows » directement au public, à prix libre. Richard a raison +++

Bona, c’est un peu le N’Gannou de la basse…il nous a mis K.O! xD

Table des matières

Johann Berby

Je m’appelle Johann Berby, je suis l’auteur du blog BassistePro.com

Lire plus à mon sujet et pourquoi j’ai commencé ce blog…

Articles les plus populaires
error: Tout le contenu du site est protégé !
132 Partages
Tweetez
Partagez132
Partagez
Enregistrer