Paul Turner | Biographie

paul turner biographie

Paul Turner, bassiste britannique né le 11 mars 1968 à Sunderland, est notamment réputé pour faire partie, depuis 2005, du groupe Jamiroquai. Bassiste éclectique, il aime jouer et travailler sur des projets aux styles très variés. Au cours de ses 30 ans de carrière, on a ainsi pu le voir collaborer en studio et sur scène avec plus de 70 artistes renommés. Il a aussi joué en direct pour de célèbres shows télévisés.

paul turner biographie
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com – Cours de basse⎥apprendre la guitare basse avec un Pro⎥

——->>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres bassistes motivés à progresser ! :-)

Paul Turner, sa carrière

C’est à l’âge de 14 ans que Paul commence à jouer de la basse, alors qu’il grandit sur la paisible île de Man, situé entre le Royaume-Uni et l’Irlande. Avec un ami guitariste et un batteur qu’ils connaissent, ils fondent leur premier groupe de rock/blues, et donnent même leur premier concert alors que Turner n’a que 15 ans.

À cette époque, sur l’île de Man, régnait une forte activité dans le secteur du tourisme. Paul a donc eu l’opportunité de rejoindre plusieurs groupes et de se produire dans beaucoup de pubs, boîtes de nuit et hôtels. À ce moment-là, il joue principalement un répertoire soul/funk, influencé par des groupes comme Chic, Level 42 et tous les hits des charts des années 80.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Bernard Edwards Bassiste de Chic | Biographie

Sa carrière professionnelle commence véritablement lorsqu’il quitte l’île de Man à l’âge de 19 ans. Il fait ses armes avec des chanteurs de soul comme Ruby Turner et Edwin Starr, qui l’aident à se faire connaître dans le milieu. Il va alors participer à de nombreux enregistrements avec des artistes de premier plan tels que Tina Turner, George Michael, Tom Jones, Bryan Ferry ou encore Kylie Minogue.

Entre les sessions d’enregistrement, Turner monte sur scène avec les groupes populaires et icônes du moment (Take That, 911, Down to the Bone, Omar, Lamont Dozier, Mica Paris…). Puis, à partir de 2002, il s’associe et part faire plusieurs tournées avec Annie Lennox.

Commencement avec Jamiroquai

En 2005, Paul Turner est engagé pour faire partie du groupe Jamiroquai. Il succède donc à Nick Fyffe (qui a quitté le groupe en 2003) et à l’emblématique Stuart Zender. Il assiste alors le groupe pour la promotion et la tournée de l’album Dynamite, enregistre de nouveaux titres pour High Times, ainsi que les deux derniers albums : Rock Dust Light Star et Automaton.

Son style de jeu polyvalent, mêlé à sa technique de slap extrêmement maîtrisé lui permettent d’assumer parfaitement le rôle de bassiste au sein de ce groupe d’anthologie en délivrant un son net, propre et éclatant.

Pendant toutes ces années, Turner jongle avec les styles, jouant parfois du rock, du jazz-funk, en passant par du R&B ou de la soul. Il alterne les enregistrements studio, concerts, et trouve même le temps de jouer dans les meilleurs programmes musicaux de télévision du monde. On a pu l’apercevoir notamment dans Later with Jools, TFI, Late Show with David Letterman, Tonight With Jay Leno, etc.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Robbie Shakespeare biographie : bassiste n°1 du reggae

——->>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres bassistes motivés à progresser ! :-)

Autres formations de Paul Turner

Parallèlement à son travail avec Jamiroquai, Paul est actif dans plusieurs autres groupes aux registres très différents. Il a sa propre formation de funk/soul appelé Shuffler, composée de Rob Harris (guitare), Derrick McKenzie (batterie), Daniel Pearce (chant/percussion), Michelle John (chant) et Matt Steele (claviers).

Il fait aussi partie d’un trio de rock progressif éclectique, The Dark Sinastras, qui a sorti son premier album en mai 2012 : Sick Society. Le groupe est composé de Mark Whites (chant/guitare), Paul Turner (basse) et Ed Laubinger (batterie).

Influences de Paul Turner

Ses premières idoles à la basse ont été Andy Fraser et Jack Bruce. Plus tard, Paul a particulièrement été influencé par Bernard Edwards, Pino Palladino et, bien évidemment, Jaco Pastorius et Marcus Miller. Il s’est également inspiré de grands noms de studio tels qu’Anthony Jackson, Will Lee et Abe Laborial. Parmi les bassistes qu’il écoute, beaucoup sont des artistes des années 60-70 : James Jamerson, Willy Weeks, Nathan Watts, Paul Jackson, Byron Miller, Mark Adams, Nathaniel Philips, etc.

——->>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres bassistes motivés à progresser ! :-)

Instruments

Lors des performances live avec Jamiroquai, Turner utilise principalement deux basses : une Alleva Coppolo à cinq cordes et une Fender Jazz Bass 66′ vintage à quatre cordes, toutes deux d’un blanc olympique avec des pick-gards en écaille de tortue. On l’a également aperçu avec une MusicMan Stingray et une Fender Jazz Bass de 1977.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Stuart Hamm | Biographie

 

——->>>>>>> Quelle est votre ligne de basse préféré de Paul Turner ? Dites-le moi dans les commentaires ! :-)

Blog BassistePro.com – Cours de basse

APPRENDRE LA GUITARE BASSE AVEC UN PRO

GROOVE LIKE A PIG

Communauté des bassistes motivés et bienveillants qui veulent passer au niveau supérieur

Johann Berby
Johann Berby
Pour aller plus loin
S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pierre
Pierre
3 années il y a

Bonjour et merci pour cet article. Paul Turner est un de mes bassistes préférés, et il mériterait d’être plus connu à mon sens. Il a une technique hallucinante.
Parmi ses lignes de basse les plus emblématiques, il y a celles de Runaway, All Good in the Hood, She’s a Fast Persuader, ou encore Hang it Over.

Pierre
Pierre
3 années il y a
Répondre à  Johann Berby

Tout à fait. Et son jeu est d’une fluidité impressionnante. Si seulement je pouvais avoir sa technique un jour…

Il y a quelques années, Jamiroquai avait publié 3 vidéos issues d’une session live à Abbey Road, qui sont encore visibles quelque part sur la toile. Celle de Love Foolosophy donne une bonne vision de la technique du bonhomme, je trouve.

Allez, plus que les bios de Marcus Miller et Michael League et j’ai mon trio gagnant.

Merci Johann !

Table des matières

Johann Berby

Je m’appelle Johann Berby, je suis l’auteur du blog BassistePro.com

Lire plus à mon sujet et pourquoi j’ai commencé ce blog…

Articles les plus populaires
error: Tout le contenu du site est protégé !
11 Partages
Tweetez
Partagez11
Partagez
Enregistrer