logo bassistepro groove like a pig

L’Abécédaire de la théorie de l’harmonie jazz7 min de lecture

L'Abécédaire de la théorie de l'harmonie jazz abecedaire-de-la-theorie-de-l'harmonie-jazz

Bonjour les grooveurs créatifs. L’Abécédaire de la théorie de l’harmonie jazz, ça te dis quelque chose ? Aujourd’hui, c’est le moment parfait pour explorer ensemble un univers fascinant : l’harmonie jazz. Prépare-toi à plonger dans un monde où les accords teinteront tes oreilles de mélodies sophistiquées et envoûtantes.

C’est vrai, tu es peut-être ici pour comprendre l’essence de cette harmonie complexe et captivante, et je suis là pour t’accompagner dans cette aventure musicale.

Alors, détends-toi et laisse-moi t’emmener dans une balade harmonique où la créativité et la profondeur se mêlent pour former un paysage sonore exceptionnel.

Ici, on ne se prend pas au sérieux, mais on plonge tête la première dans les subtilités passionnantes de l’harmonie jazz.

Prêt à explorer cet abécédaire de la théorie de l’harmonie jazz et à dévoiler ensemble ses secrets harmoniques ? C’est parti ! Bienvenue dans le monde envoûtant de l’harmonie jazz

—->>>> Chez GROOVE LIKE A PIG® on adore la musique. Alors partage cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider, et encourager d’autres amateurs de basse motivés à progresser ! 🙂

L'Abécédaire de la théorie de l'harmonie jazz abecedaire-de-la-theorie-de-lharmonie-jazz

L’Abécédaire de la théorie de l’harmonie jazz

A comme Accords : Un accord est un ensemble de trois ou plus notes jouées simultanément. Les accords les plus courants en jazz sont les accords enrichis avec des extension comme les 7èmes, 9èmes, 11èmes et 13èmes pour créer des sonorités riches et complexes.. Les accords sont la base de l’harmonie jazz.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'Abécédaire de la musique orientale

A comme Alteration : Changement de la hauteur d’une note par l’ajout ou la suppression d’un demi-ton. Les altérations les plus courantes en jazz sont les bémols et les dièses.

B comme Blue Note : Une note altérée, souvent la tierce mineure ou la septième mineure, qui ajoute une touche bluesy et caractéristique à une progression d’accords.

B comme Basse : Note la plus grave d’un accord.

C comme Cadence : Une série d’accords ou de notes qui marquent la fin d’une phrase musicale ou d’une progression harmonique.

C comme Chord progression : Suite d’accords joués dans un morceau de musique.

C comme Circle of fifths : Schéma circulaire qui montre les relations entre les tonalités majeures et mineures.

C comme Chromatisme : Utilisation de notes chromatiques (notes qui ne font pas partie de la gamme diatonique).

D comme Dominante : (Accord dominant) accord de septième qui se construit sur la cinquième note d’une échelle. Le cinquième degré d’une tonalité, souvent associé à des accords dominants, qui créent de la tension et préparent le retour au premier degré (tonique).

D comme Diatonic : Qui appartient à une échelle diatonique.

E comme Extensions : Les extensions ajoutent des degrés supplémentaires aux accords de base, enrichissant ainsi leur sonorité. Les extensions les plus courantes sont les 9èmes, 11èmes et 13èmes.

E comme Embellie : Note ajoutée à un accord pour le rendre plus complexe.

E comme Enharmonique : Deux notes qui ont la même hauteur mais qui sont écrites différemment.

F comme II-V-I : Une progression d’accords très courante dans le jazz, constituée des accords de II, V et I de la tonalité.

F comme Fonction tonale : Rôle joué par un accord dans une progression tonale.

F comme Fonction dominante : Accord dominant, accord de septième qui se construit sur la cinquième note d’une échelle.

G comme Grille d’accords : Une séquence d’accords qui forme la structure harmonique d’un morceau de jazz, indiquant quand changer d’accord.

G comme Gamme : Suite de notes ordonnées par hauteur. Les gammes les plus courantes en jazz sont les gammes majeures et mineures.

G comme Gamme diatonique : Gamme qui contient toutes les notes d’une échelle.

H comme Harmonie : Ensemble des accords et des relations entre les accords dans une composition musicale.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'Abécédaire de l'édition phonographique et musicale

H comme Harmonisation : Le processus de création d’accords pour accompagner une mélodie.

I comme Intervalle : Distance entre deux notes. Les intervalles les plus courants en jazz sont les intervalles consonantes et dissonantes.

I comme Improvisation : Une composante essentielle du jazz où les musiciens créent spontanément des mélodies et des solos pendant la performance.

J comme Jazz : Un genre musical caractérisé par son utilisation complexe de l’harmonie, de l’improvisation et du swing.

K comme Key : Tonalité, ensemble de notes qui sont considérées comme étant les notes principales d’une composition musicale.

L comme Lead sheet : Partition de jazz qui contient la mélodie, les accords et les paroles d’une chanson.

M comme Modulations : Les changements de tonalité ou de clé au sein d’une pièce musicale pour créer un effet de variation harmonique.

M comme Mode : Série de notes ordonnées par hauteur, qui peut être basée sur une échelle majeure ou mineure.

N comme Notes altérées : Notes modifiées par rapport à l’échelle diatonique principale pour ajouter des tensions ou des dissonances dans l’harmonie.

O comme Ornementations : Des embellissements ajoutés aux lignes mélodiques ou aux accords pour ajouter de la couleur et de la texture à la musique.

P comme Progression d’accords : La séquence ordonnée d’accords dans une pièce musicale, formant la structure harmonique.

Q comme Quartes et quintes : Intervalles de notes utilisés dans la construction des accords, notamment les accords de quartes et les accords de quintes.

R comme Renversement : Un accord dont la note la plus basse n’est pas la tonique, créant ainsi une sonorité différente sans changer les notes qui composent l’accord.

R comme Résolution : Mouvement d’une note vers une autre note qui a une relation harmonique avec elle.

R comme Root : Note fondamentale d’un accord.

S comme Substitutions d’accords : Remplacer un accord par un autre qui partage des caractéristiques harmoniques similaires pour créer des sonorités différentes.

S comme Scale : Gamme.

S comme Secondary dominant : Accord dominant qui se construit sur une note autre que la cinquième note d’une échelle.

T comme Tonique : La tonalité principale ou le premier degré d’une échelle, souvent utilisé comme point de repos harmonique.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'abécédaire de la musique de chambre

T comme Tonalité : Ensemble de notes qui sont considérées comme étant les notes principales d’une composition musicale.

T comme Triton : Intervalle de trois tons et demi, qui est souvent considéré comme étant dissonant.

U comme Unité : L’harmonie jazz vise à créer une cohésion entre les différentes parties de la musique pour former une structure harmonique solide.

U comme Upper structure : Notes ajoutées à un accord pour le rendre plus complexe.

V comme Voicings : Les différentes manières de jouer un accord en répartissant ses notes sur un instrument, ce qui influe sur sa sonorité et sa couleur harmonique.

V comme Voice leading : Technique d’écriture harmonique qui consiste à faire en sorte que les notes d’un accord se déplacent de manière harmonique vers les notes de l’accord suivant.

W comme Walking Bass : Une technique de jeu de basse consistant à jouer une ligne de basse syncopée et rythmiquement intéressante, souvent utilisée dans le jazz.

X comme Xylophone : Bien que rare dans le jazz, le xylophone peut être utilisé pour ajouter des textures harmoniques intéressantes.

Y comme Yardbird Suite : Un célèbre standard de jazz composé par Charlie Parker, illustrant des concepts harmoniques avancés.

J’espère que cet Abécédaire de la théorie de l’harmonie jazz t’a plu, n’hésite pas à me faire part de tes commentaires ou à me poser des questions si besoin !

Bonne créativité, Bon groove, Bonne musique.
GROOVE LIKE A PIG®

——->>>>>>> Est-ce que cet article t’a été utile ? Dis-le-moi dans les commentaires ! 🙂

Pour aller plus loin

Tu es libre de rejoindre l’Université GROOVE LIKE A PIG® dans lequel nous avons des cours dédiés à l’improvisation, les cours sont structurés, organisés et dans le bon ordre. Tu pourras avancer à ton rythme, étape par étape.

application-uglap-johann-berby-groovelikeapig-bassistepro

Blog BassistePro.com – Cours de musique

APPRENDRE LA MUSIQUE AVEC DES PROS PASSIONNÉS

École de musique GROOVE LIKE A PIG® : groovelikeapig.com

La Plus Grosse Communauté Francophone des Musiciens Motivés et Bienveillants qui Veulent Passer au Niveau Supérieur.

Johann Berby
Johann Berby

Table des matières

Johann Berby

Je m’appelle Johann Berby, je suis l’auteur du blog BassistePro.com

Lire plus à mon sujet et pourquoi j’ai commencé ce blog…

Articles les plus populaires
Pour aller plus loin
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer