Q+R #2 Comment faire des solos à la basse ⎥ Débutants

comment faire des solos a la basse

Comment faire des solos à la basse ? Que l’on soit un bassiste débutant ou pas, faire des solos de basse peut vite devenir une source de stress si on ne sait pas comment organiser ses idées musicales pour mieux les exprimer et les partager avec le plus grand nombre. Il est pourtant possible de jouer des solos facilement à la basse. Faut-il encore avoir la bonne méthode de travail.

Ce sujet sera traité dans deux articles différents et complémentaires. :)

J’ai écris cet article suite à une question qui m’a été posée par Ravi en commentaire dans l’article : qu’est-ce qui vous intéresse le plus ?

Dans cet article, je vous propose 3 directions musicales pour

  • D’abord faire un solo à la basse
  • Ensuite construire un solo de basse autour d’une idée, d’un concept
  • Enfin, de vous faire prendre conscience qu’il faut que vous jouiez TOUT ce que vous entendez dans votre tête et de le reproduire instantanément sur votre guitare basse
comment faire des solos a la basse
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com⎥Apprendre la guitare basse avec un Pro⎥Photo © Warwick

Photo © Warwick

——->>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres bassistes à progresser ! :-)

Anecdotes – Pourquoi et comment faire des solos à la basse ?

À priori, pour beaucoup de bassistes faire un solo à la guitare basse est une source de stress énorme.

J’ai moi-même eu certain blocage avant de pouvoir me lâcher complétement musicalement avec mon instrument.

C’est-à-dire que j’avais peur, je n’avais pas ou très peu d’idée. En tout cas, c’était ce que je pensais à l’époque…

L’angoisse et le regard des autres

Effectivement, la pression que je me mettais à mes débuts était tellement énorme qu’à chaque fois que j’avais joué un solo à la basse, je pensais avoir raté ma vie, qu’on allait me jeter des tomates et des choux pourries sur la figure.

En effet, je me disais à chaque fois que je jouais un solo de basse qu’il fallait que ce soit quelque chose de fou, de complexe, qu’il fallait impressionner (puisque c’est un solo) pour gagner le « respect » des auditeurs. Première grosse erreur monumentale.

Étant donner que je m’étais auto-convaincu que je n’étais pas assez bon puisque je n’y arrivais pas comme je l’entendais, j’ai vite abandonné l’idée de développer cette faculté musicale dans mon jeu. Deuxième grosse erreur monumentale.

Faire des solos de basse n’était pas pour moi, cela était même devenu une mission quand ce moment arrivez. J’en souffrais énormément, tellement, tout le temps. C’était dur !

Est-ce que cela vous parle ?

Mais comment faire alors ?

——->>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres bassistes à progresser ! :-)

C’est quoi un solo de basse ?

Tout ce qui m’arrivait était exclusivement de ma faute, j’étais le seul responsable. Toutes mes intentions étaient biaisais par chacune de mes pensées, j’étais l’auteur de cette distorsion émotionnelle que j’avais créé.
Je ne savais plus quoi penser par rapport à l’improvisation d’un solo à la basse.

Par ailleurs, je voyais beaucoup de bassistes jouer mille notes par seconde et jouer fort, d’autres joués encore plus fort et encore plus vite !

J’étais à la fois effrayé et admiratif.

Néanmoins, il fallait que je solutionne ce problème et vite.

Le détachement et le lâcher prise

J’étais persuadé que c’était ce qu’il fallait faire et dans toutes les situations musicales, peu importe le style de musique. C’était ma seule définition d’un solo de basse, je n’avais pas d’autres meilleurs exemples.

Puis, avec de l’expérience et beaucoup plus de maturité, j’ai enfin fini par comprendre que de faire des solos de basse n’a de sens que si on a réellement quelque chose de sincère et si possible de touchant émotionnellement à partager avec les autres.

Laissez passer la musique – Comment faire des solos à la basse

Premièrement, je pense qu’une partie de moi n’avait pas encore compris qu’il fallait laisser la musique passer à travers soi, et que finalement l’instrument de musique n’était pas ma guitare basse, mais « moi ».

Deuxièmement, notre instrument magique « la guitare basse » n’est qu’un vecteur, une sorte d’antenne et « nous », nous sommes les récepteurs qui vont capter la musique omniprésente autour de « nous », sauf que l’on ne peut ni la toucher, ni la voir, ni même l’entendre, tant qu’elle n’est pas passé à travers nous, notre cœur, nos oreilles, et ensuite être retranscrit par la guitare basse.

Astuces et conseils pour faire des solos

Astuce du blog bassistepro
⎥BassistePro.com⎥Apprendre la guitare basse avec un Pro

L’un des meilleurs moyens pour apprendre à faire des solos est de connaître par coeur :

  • Son manche de guitare basse.
  • Ses arpèges
  • Et ses modes.
84 PARTITIONS À TÉLÉCHARGER POUR BASSE 4 et 5 CORDES (avec tablatures)

Tous les doigtés des modes dans toutes les tonalités

Réponse vidéo – Comment faire des solos à la basse

1) Comment faire des solos à la basse – Idées avec de l’harmonie

En effet, dans cette première direction pour créer un solo, je vous propose une direction où la basse à un rôle « d’harmoniseur ».

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Improvisation à la basse sur la gamme majeure

J’ai découvert cette manière de faire des solos en écoutant énormément de contrebassiste de jazz, notamment des albums où Ron Carter utilise cette manière de faire, dans des standards de jazz, dans du blues, etc.

Je dois vous avouer qu’au début, j’étais perplexe, et que je ne comprenais absolument pas ce qu’il faisait.

Non seulement, je vous invite à aller écouter des album où Ron Carter joue (plus de 2000 cd référencés), mais je vous demande d’analyser chacune des notes qu’il joue lors d’un solo de contrebasse. C’est très très instructif. :)

Quant à cette technique « d’harmoniseur » ou plutôt d’harmonisation sous forme de walking bass, en fonction du tempo, de la métrique, et des musiciens avec qui vous jouerez, cela peut-être ULTRA redoutablement efficace !

Vous allez pouvoir jouer dans l’harmonie (extrait ci-dessous) et vous amuser à faire des dissonances et à créer des tensions.

Voilà un exemple tiré de la vidéo ci-dessus.

comment faire des solos a la basse1
Cours de basse⎥Blog BassistePro.com⎥Apprendre la guitare basse avec un Pro⎥ © ALFPP

Le tempo est de 90 BPM

——->>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres bassistes à progresser ! :-)

2) Idées mélodique – Comment faire des solos à la basse

Pour faire des solos mélodiques, je vous invite à chanter tout ce que vous jouez.

Voici un exemple ci-dessous pour vous encourager.

J’ai volontairement joué deux fois les gammes de chaque accord (« Do » mineur et « Lab » majeur), et ensuite, j’essaie de raconter une histoire…

Le plus important pour moi, c’est de jouer instantanément tout ce que j’entends dans ma tête, sans me demander si cela va plaire ou non !

D’autre part, je ne pense jamais en terme de PLAN CECI, PLAN CELA, PLAN JAZZ n°22 page 25.

C’est anti-musique (c’est très personnel) et assez horrible quand j’y pense. :)

——->>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres bassistes à progresser ! :-)

3) Comment faire des solos à la basse – Idées rythmique

Ici, je vous propose d’imiter un instrument rythmique comme la batterie, ou une percussion.

Cela peut paraître complexe comme ça, mais en fait pas du tout, je suis là pour vous accompagner pas à pas et vous expliquer ce qu’il faut faire. :)

Vous allez démarrer votre solo tranquillement en vous focalisant uniquement sur la batterie. Vous essayerez alors de reprendre le pattern de la batterie pour créer des variations qui deviendront votre solo de basse, comme joué dans l’extrait audio ci-dessous.

J’espère de tout cœur que cet article vous a grandement aidé.

Et vous ? Que faites-vous pour construire vos solos de basse ?

——->>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres bassistes à progresser ! :-)

– APPRENDRE LA GUITARE BASSE AVEC UN PRO –
GROOVE LIKE A PIG

Transcription texte vidéo Comment faire des solos à la basse

Bonjour les grooveurs créatifs, c’est Johann du Blog BassistePro.com
Bienvenue dans cette nouvelle vidéo dans laquelle je vais répondre à une question qui m’a été posée sur le Blog BassistePro.com par Ravi.

Mais avant ça, n’oubliez pas de cliquer sur le bouton qui va bien pour vous abonner à la chaîne pour ne pas rater les prochaines vidéos.

Allez, c’est parti, on y va.

Wouww (rires)

Donc, dans cette vidéo, je vais répondre à une question qui m’a été posée sur le blog par Ravi, et cette question est : « Comment faire des solos à la basse » ?

Et d’ailleurs Ravi, je te remercie, tu as mis tout un tas de questions sur le blog, c’est génial. Mais comme je ne peux pas répondre à toutes tes questions en même temps parce que sinon on va se retrouver avec une vidéo de huits heures. Je vais prendre le temps de faire une vidéo pour répondre à chacune de tes questions.

Voilà, comme ça, par rapport à chacune de tes questions, tu auras une vidéo personnalisé en fonction de ce que tu m’as demandé.

Donc, en fait, on va voir ça en trois points sur comment faire des solos à la basse.

En fonction de tes goûts, en fonction de tes attentes, tu peux faire par exemple plusieurs types de solo.

Tu peux faire un solo harmonique, tu peux faire un solo mélodique, ou alors tu peux faire un solo rythmique.

Et on va se concentrer sur ces trois familles, on va appeler ça des famille, d’accord ?

——->>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres bassistes à progresser ! :-)

Donc si par exemple, tu adores l’harmonie et les accords, et bien, tu vas écouter dans un premier temps plein d’artiste peu importe leur instrument qui sont très très fort harmoniquement.

Et tu vas commencer à improviser sur une séquence d’accord, tu peux prendre par exemple « Do mineur » « Do » ,« Mib », « Sol ».

Et on va dire, je ne sais pas, heu, « Lab » Majeur, « Lab », « Do », « Mib ».

Et du coup, tu as un pattern rythmique de guitare qui fait « Do » ,« Mib », « Sol », « Do » ,« Mib », « Sol », « Do » ,« Mib », « Sol », « Do » ,« Mib », « Sol », « Lab », « Do », « Mib », « Lab », « Do », « Mib », « Lab », « Do », « Mib », « Lab », « Do », « Mib ».

Et par-dessus, on a une séquence de nappe avec un piano qui va faire « Do » ,« Mib », « Sol » en même temps, je ne peux pas le chanter, je suis désolé (rires). Et qui va jouer ces trois notes plaquées en même temps et pareil pour l’autre accord dans la mesure suivante.

Ce que tu vas faire, c’est que tu vas prendre ta basse, tu vas prendre ta basse et tu vas juste commencer avec les fondamentales en chantant et en jouant et en chantant bien évidemment.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Qualification d'intervalles en musique et pour la basse

« Do » ,« Lab », et maintenant, tu vas t’amuser à renverser « Mib », « Sol » ,« Lab », voilà etc. Et tu vas chercher des lignes de basse qui ont un rapport avec l’harmonie, et d’autres qui n’ont aucun rapport avec l’harmonie.

Donc, là, tu vois, on peut commencer avec la fondamentale « Do » , pour ensuite aller sur « Lab », pour ensuite aller sur « Mib », mais sur le nouvel accord de « Do ».

« Mib » c’est quoi, et bien, c’est la tierce mineure de « Do », mais sans avoir besoin de réfléchir à tout ça, tu y vas instinctivement, et n’es pas peur de faire des erreurs, parce que des erreurs naissent souvent des choses sublime. Tu vois ? C’est pour ça qu’il ne faut pas se mettre la pression, un solo ce n’est pas un é-vé-ne-ment.

Un solo, c’est que tu exprimes ton art, tu dévoiles ce que tu as dans ton cœur, et tu te fais plaisir parce que c’est ton moment à toi (rires).

——->>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres bassistes à progresser ! :-)

Ensuite pour la famille mélodique, ce que je vais t’inviter à faire, c’est dans un deuxième temps, c’est de chanter tout ce que tu joues à la basse. Par exemple, tu vas prendre encore cet accord de « Do » mineur « Do » ,« Mib », « Sol » et à chaque fois que tu le joues, tu vas jouer cet arpège partout sur ton manche, tu vas le chanter en même temps avec tout les renversements, premier renversement, deuxième renversement, etc, etc et du coup, tu joues partout sur le manche.

Une fois que tu l’as chanté que tu l’as intériorisé, tu vas faire la même chose sur le deuxième accord.

Maintenant, tu gardes cette même programmation qu’on avait avant en fait « Do mineur » et « Lab »
et tu vas essayer de jouer une mélodie par-dessus. Donc si par exemple, je prends, je prends ma basse.

Donc là, du coup, j’ai pris la guitare basse, et comme je te disais tout à l’heure, admettons, tu as fait cette programmation donc. Pour l’accord « Do » mineur. Maintenant pour l’accord de « Lab » majeur, tu as ceci.

Tu laisses ça tourner en boucle, et maintenant tu improvises en même temps et tu chantes ce que tu joues, « Do », « Do », « Ré », « Lab », « Lab », « Sol », « Sol », « Fa », « Sol », « Do ».

Soit tu chantes le nom des notes, il y a des gens qui trouvent ça vraiment horrible, moi, je trouve pas ça horrible, après, c’est personnel, c’est subjectif tout ça, il n’y a même pas besoin de faire un débat.

Si tu ressens le besoin de chanter les notes, c’est génial parce qu’en plus ça va te donner, ça va développer ta faculté de reconnaissance de notes. C’est-à-dire que dès que tu vas entendre un son, tu vas reconnaître tout de suite, ça, c’est « Sol », « Do », « Mib », « Sol », « Lab ».

Du coups, même pour improviser ça va être génial parce que ça fait partie de toi, tu l’entends, tu peux le jouer tout de suite.

Ou alors, si tu n’es pas à l’aise et que c’est trop de travail dans un premier temps, juste essaies de chanter les notes sans penser au nom des notes. Donc voilà. « Do », « Do », « Ré », « Mib », « Mib », « Mib », « Ré », « Mib », « Ré », (chant).

Et à force de faire ça, tu vas entendre des choses, tu vas entendre d’autres accords, c’est ça qui est jolie quand tu fais de la mélodie, tu vas entendre des harmonie dans ta tête. Là, par exemple, ce que je m’amusais à faire.

Je m’amusais à jouer autour de.

Tu vois ? Et du coup, c’est ça qu’il faut développer, il faut que tu développes des choses de. À tiens, quand j’entends quelque chose dans ma tête, je peux l’exécuter tout de suite.

Voilà, encore une fois, il ne faut pas se mettre la pression de faire un solo à la basse, tu es obligé de faire ton Victor Wooten ou je ne sais pas quoi, ça, c’est possible aussi, ça dépends, mais si c’est ça que tu as envie de faire bah pareil, il va falloir développer une méthodologie pour arriver à ça.

Don si c’est ça que tu veux faire par exemple, dis le moi dans les commentaires et on en reparle dans une prochaine vidéo. Mais dans un premier temps, moi, ce que je pense, c’est surtout de rester au service de la musique. Parce que, que tu joues dans un restaurant ou une salle où il y a neuf mille personnes quand c’est ton moment à toi de t’exprimer, il faut que tu fasses en sorte que les gens t’écoutent. Surtout, quand on joue dans les bars, dans les restaurants et je sais de quoi je parle pour avoir fait ça des milliards de fois.

Tu vois, bah c’est ton solo de basse, bah, t’as envie qu’on t’écoute quoi. Tu ne veux pas que les gens soient là : « Et gégé, tu commandes une pizza et une bière, vazy » (rires). C’est horrible ! (rires).

Comment on fait pour attirer l’attention des gens et bien, on fait de la musique, tu vois ? Et comment on fait de la musique et bien, on utilise les ingrédients, les exemples en tout cas, c’est des petits exemple, des petits ingrédients, mais déjà, tu vas voir, ça va t’aider énormément.

——->>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres bassistes à progresser ! :-)

Dans la partie, dans la famille que j’appelais tout à l’heure rythmique, par exemple, tu vois, il y a un truc, un exercice que j’adore faire, enfin que je m’amuse à faire en tout cas, parce que j’adore depuis des années, c’est d’imiter les percussionnistes et les batteurs.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  4 étapes importantes pour améliorer votre son à la guitare basse

Donc qu’est-ce que j’entends par là, c’est que par exemple, je vais prendre une phrase rythmique, donc ça peut-être juste une mesure, du cinq temps, du douze temps, du onze temps et demi, du treize temps, peu importe, tu vois, et de prendre cette phrase rythmique et d’essayer de créer un groove dessus.

Parce qu’en fait, c’est très pratique quand tu vas faire un solo rythmique et que tu es en concert et que par exemple, tu es dans un contexte de Funk.

Le batteur va être là.

Bass, solo.

Tu peux déjà reprendre ce que le batteur était en train de faire en fait, et tu peux démarrer la ligne de basse comme tu le faisais, tu l’as fait grandir, tu l’as fait groover encore plus, encore plus, encore plus et ensuite, tu prends le pattern du batteur et tu le développes rythmiquement, encore une fois, tu n’es pas obligé de faire des choses techniques.

Le but n’est pas d’impressionner, en tout cas mon but à moi. Si tu viens me voir, n’est pas d’impressionner les gens, on n’est pas là pour faire : « wow, ça déchire ». On est là pour faire de la musique et ça va déchirer quand même.

Admettons qu’on va prendre, je ne sais pas moi, il y a un truc que j’aime bien faire parce que c’est difficile et du coup ça fait travailler la technique en même temps tant qu’à faire pourquoi pas, tu vois.

C’est de prendre des patterns de djembé, on va prendre un truc tout con, vraiment basic, heu… Je ne sais pas moi, improvisons.

Tougoudoum kadaka koudougoum
Tougoudoum kadaka koudougoum
C’est notre phrase, donc un seul cycle

Tougoudoum kadaka koudougoum
Tougoudoum kadaka koudougoum

On fait ça en boucle, on va garder la séquence harmonique de tout à l’heure donc.

Tougoudoum kadaka koudougoum
Tougoudoum kadaka koudougoum

Tougoudoum kadaka koudougoum
un

un

Maintenant si je le fais dans la séquence harmonique sur les fondamentales, ça va donner ça.

Maintenant si je joue des accords simplifié, ça va donner ça. hé…

Du coup, j’ai toujours ce pattern qui tourne en boucle dans ma tête. Et du coup, tu peux démarrer dessus, et créer une ligne de basse qui part de cette inspiration rythmique. Donc.

(rires), donc voilà.

Tu peux faire tout un tas de choses. Comme j’aime le dire, la seule limite, c’est ton imagination, enfin, c’est votre imagination, donc voilà, et, en tout cas notre imagination de bassiste. Et plus on est curieux, plus on essaie, moins on a peur, plus, tu vas te libérer, tu vas ouvrir cette petite porte qui fait que…

Bon : » est-ce qu’on va me juger ? On va me lancer des tomates, on va me lancer des choux ? Tout le monde va se moquer de moi. Non, il ne faut pas se mettre la pression comme ça.

Il y a des gens qui ne vont jurer que par la virtuosité, la technicité pour impressionner. Personnellement, je ne juge pas, c’est un choix. Chacun fait ce qu’il veut.

Moi, ce que j’ai envie de faire, c’est d’utiliser tous les ingrédients que j’aime que ce soit de la musique classique, le jazz, et je ne sais pas, heu… La musique indienne, la musique cubaine, j’adore ça à mort, tout en fait, il n’y a pas un truc que je n’aime pas pour faire plus simple, tu vois ?

Donc prends tout ce que t’aimes et concentre toi sur tout ce que t’aimes comme je te disais sur famille harmonique, famille mélodique, famille rythmique.

Et notes tout ça aussi,

Tu peux t’amuser à faire, les accords que j’aime.

Tu n’as même pas besoin de te justifier, j’aime un accord majeur sept dièses cinq, j’aime un accord de triade mineur, j’aime un accord semi-diminué dans la tonalité de… Et tu analyses ça, et c’est bien parce que tu vas aussi mieux comprendre tes émotions parce que voilà, le but de faire des solos ou d’accompagner, ce n’est pas de faire un solo pour faire un solo, mais d’exprimer des émotions encore une fois, c’est de divulguer ton art, de le partager, tu vois de toucher les autres.

Donc voilà, je vous remercie en tout cas d’avoir regardé cette vidéo.

J’espère en tout cas que Ravi cette vidéo t’a aidé et qu’elle va t’aider.

Je vous invite tous à me poser vos questions dans les commentaires en dessous de la vidéo, ou sur le blog bassistepro.com, aussi vous êtes libre de m’envoyer des vidéos si vous avez des blocages, sur une gamme, des morceaux, quelque chose de technique. Personne ici ne va se moquer de vous.

J’insiste, le dis, je le redis, c’est vraiment très très important.

Voilà, parce que le Blog BassistePro est le blog des bassistes motivés et bienveillants qui veulent passer au niveau supérieur. Donc voilà !

En complément, vous êtes libre de télécharger les bonus qui se trouvent gratuitement sur le Blog BassistePro.com en cliquant dans les liens qui se trouvent dans la description.

Partagez la vidéo, likez la vidéo et voilà, montrez ça pour aider d’autres bassistes à progresser !
Voilà, je vous remercie et vous dis à très bientôt dans une prochaine vidéo.

D’ici là, bonne écoute, bon groove et… GROOVE LIKE A PIG (rires)

Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres bassistes à progresser ! :-)

– APPRENDRE LA GUITARE BASSE AVEC UN PRO –
GROOVE LIKE A PIG

Johann Berby
Johann Berby
Pour aller plus loin
S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
RAVi
RAVi
4 années il y a

Encore merci Johann pour ce partage ! Merci pour les conseils, les partitions, les enregistrements, les transcriptions…et la bonne humeur. Quel boulot cela doit être, tu ne fais pas les choses à moitié
En tout cas c’est une chance, et je vais suivre tes conseils précieux et essayer d’arreter de me mettre la pression quant au solo de basse. Je me reconnais dans tout ce que tu as dit, alors ça me donne espoir d’arriver un jour à me lâcher et peut être prendre du plaisir à faire un solo…
Merci et longue vie à ce blog !!

Excille
Excille
3 années il y a

Bonjour Johann,
Merci, vraiment pour ce partage! Tu vas simplifier la vie de beaucoup d’apprentis bassistes.Tes explication son claires et cela change des vidéos en anglais.Tu nous fais partager ta joie, et ta passion.J’espère que j’y arriverai sur le long terme sans être démotivé.Continue de nous instruire. J’adore.
André

Table des matières

Johann Berby

Je m’appelle Johann Berby, je suis l’auteur du blog BassistePro.com

Lire plus à mon sujet et pourquoi j’ai commencé ce blog…

Articles les plus populaires
error: Tout le contenu du site est protégé !
4 Partages
Tweetez
Partagez4
Partagez
Enregistrer